Ben Horowitz Devient Réel: Vous avez licencié Des gens Parce Que Vous avez dépassé

Cet article a plus de 7 ans.

Ben Horowitz, le cofondateur de la société de capital-risque Andreessen Horowitz, qui cite des rappeurs, est en tournée de livres en ce moment, pour promouvoir The Hard Thing About Hard Things. La tournée l’a amené à l’Assemblée générale de New York hier soir pour une discussion en tête-à-tête avec Steve Stoute, le PDG de l’agence de publicité Translation.

Une grande partie de la conversation d’une heure a couvert le mandat de Horowitz en tant que PDG d’Opsware, une première entreprise de cloud computing qui a failli faire faillite sous le nom de Loudcloud lors du crash du Dot-Com. Businessweek a qualifié ses débuts sur le marché public de mars 2001 d' »introduction en bourse de l’enfer ». »(Pointe du chapeau à Casey Newton au bord pour ce morceau.) Horowitz, qui précise régulièrement que c’est lui qui a « corrigé les choses en premier lieu », a ensuite transformé l’entreprise en vendant son activité de services de centre de données et en la rebaptisant Opsware. HP a acheté la société pour 1,6 milliard de dollars en 2007.

 ben felecia horowitz

Christophe Michel)

En véritable forme Horowitz, il a fait référence à au moins trois ensembles de paroles de rap pour illustrer les dangers de la gestion d’une entreprise en pleine croissance. (Ceux cités: Heavy D, Toohhort et Nas.) Quand il a lâché avec désinvolture: « Je parlais à Nas l’autre jour… » vers la fin de la discussion, le public a réagi avec quelque chose comme un rire incrédule.

Entre les allusions hip-hop, Horowitz a exposé une solide sagesse. Ci-dessous, regroupés par sujet, sont ce que j’ai considéré comme les citations les plus précieuses de la conférence.

La compétence la plus importante pour un entrepreneur

Le plus important est: « Pouvez-vous penser par vous-même? »J’aime défier les fondateurs dans les réunions et s’ils sont d’accord avec moi, c’est un très mauvais signe. Je ne veux pas qu’on me dise ce que je veux entendre. Je veux que les gens me disent comment c’est.

C’est difficile parce que vous surmontez l’anthropologie. C’est bien d’être aimé pour survivre, donc quelqu’un ne vous poursuit pas avec une pierre à l’arrière de la tête. Mais c’est ce qui est nécessaire pour diriger une entreprise. Si vous suivez quelqu’un d’autre, vous allez échouer.

Comment faire des mises à pied, Correctement

Bill Campbell m’a dit que la première chose que vous devez savoir, c’est que vous licenciez des gens parce que vous vous êtes enfuis. S’ils étaient de mauvais artistes, vous les auriez virés. Ensuite, vous devez indiquer clairement à la direction que personne ne s’en sort. Ce n’est pas quelque chose qu’ils peuvent transmettre aux RH.

La bonne façon est, après, d’aider les gens à faire leurs valises. Vous les accompagnez jusqu’à leur voiture et vous leur faites savoir que vous avez apprécié leur passage dans l’entreprise. Vous avez violé la confiance de vos employés en faisant cette mise à pied. Vous devez tout faire pour retrouver cette confiance. »

Le rôle du PDG

Les gens disent que le PDG doit être « le meilleur vendeur de l’entreprise » ou le « visionnaire du produit » ou toutes ces choses. Aucun. Le PDG est le PDG. Ils doivent prendre des décisions de très grande qualité à un rythme très rapide. Et s’ils ne prennent pas de décision, l’entreprise se fige.

Pour ce faire, vous devez parler à tout le monde. Vous devez comprendre ce qui se passe avec vos employés des finances et vos ingénieurs. Parce qu’au moment où ce s–t viendra à vous, vous n’aurez pas le temps de le faire. Vous n’aurez pas le temps de prendre votre décision.

La seule erreur que vous ne pouvez pas faire est de manquer d’argent.

La narration est sous-estimée

Lorsqu’une entreprise s’égare, vous parlez aux employés et ils disent :  » Nous n’avons pas de stratégie. On ne sait pas où on va.’

La stratégie est l’histoire. Ils ne sont pas différents. La stratégie est l’histoire que vous racontez. C’est le pourquoi. Si vous ne pouvez pas le dire d’une manière massivement convaincante, qui va vous suivre? C’est ce qui fait que les gens se lèvent le matin et font des choses. »

Sa Plus Grande erreur

C’était en février 2000. Nous avions 600 employés et le commissaire des incendies nous a presque fermés parce que nous avions des gens littéralement assis dans les couloirs. Nous soufflions des circuits parce que nous avions tellement de choses branchées. Nous avions six mois et nous venons de faire un trimestre de 20 millions de dollars.

Alors mon directeur financier arrive et dit « J’ai trouvé cet espace formidable qui nous permettra de grandir. »Je l’ai regardé pendant environ cinq minutes et j’ai signé. J’ai passé cinq minutes sur cette décision. Si j’avais passé 15 minutes sur cette décision

Cela s’est traduit par un engagement de 30 millions de dollars sur 10 ans. La chose était, la façon dont l’accord fonctionnait, que 30 millions de dollars étaient bloqués, même si cela faisait plus de 10 ans. Donc, ces 30 millions de dollars ont disparu.

Et puis tout s’est verrouillé. Nous avons payé 10 per par pied carré pour cet espace. Six mois plus tard, il était évalué à environ 99 cents le pied carré. Donc c’est assez gros.

Suivez-moi @JJColao et sur Facebook.

 non capté

Galerie: Liste Midas 2013 : Le Top 10

10 images
Voir la galerie

Obtenez le meilleur de Forbes dans votre boîte de réception avec les dernières informations d’experts du monde entier.
Chargement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.